Le 27 mai 2021, Rosanne Casimir, la chef de la Première Nation Tk’emlups te Secwépemc, a annoncé dans un communiqué que les restes de 215 enfants du pensionnat autochtone de Kamloops, en Colombie-Britannique. C’est « une perte impensable dont on parlait, mais qui n’avait jamais été documentée », commente-elle. Une forte vague médiatique a suivi au niveau national et au-delà.

Cette découverte ravive certes les blessures liées aux pensionnats autochtones. Mais elle peut aussi être l’occasion pour avancer ensemble sur des chemins de réconciliation et de guérison. C’est dans cet esprit que le cardinal Lacroix a répondu le samedi 19 juin à la lettre que son frère Konrad Sioui lui avait adressée dans Le Soleil une semaine plus tôt. Pour lire cette lettre qui exprime avec justesse la parole de notre pasteur: https://www.lesoleil.com/opinions/point-de-vue/lettre-a-mon-frere-konrad-6dfa98d79bbb085c6543422a85402af1

Le cardinal Lacroix continuera de se faire présent dans ce contexte douloureux. Notamment, le dimanche 27 juin, la messe solennelle de 11h au sanctuaire Sainte-Anne-de-Beaupré sera présidée par l’Archevêque. La célébration sera particulièrement dédiée aux Premières nations, comme chaque année à la Basilique, à l’occasion de ce « Dimanche des premières nations ». Compte tenu des mesures sanitaires, un maximum de 250 personnes pourra être accueilli, mais la célébration pourra être suivie en direct sur le web: https://sanctuairesainteanne.org/fr/vimeo-live  

Praise the Lord

Read the Whole Article at https://www.ecdq.org/